Est-ce légal de fumer du CBD en France ?

La popularité du CBD, ou cannabidiol, a considérablement augmenté ces dernières années partout dans le monde. De nos jours, le débat concernant la légalité et les vertus potentielles de cette substance est toujours d’actualité. Il est donc important de s’informer sur la législation française afin de savoir si l’on peut légalement fumer du CBD.

Comprendre ce qu’est le CBD

Dans un premier temps, il est crucial de comprendre ce qu’est le CBD. Le cannabidiol est l’un des nombreux composés chimiques présents dans la plante de cannabis. Contrairement à une autre substance très connue extraite de cette plante, soit le tétrahydrocannabinol (THC), le CBD n’a pas d’effets psychotropes et ne provoque donc pas de sensation d’euphorie caractéristique du « high ».

En effet, le CBD interagit différemment avec notre système endocannabinoïde que le THC, influençant ainsi plusieurs récepteurs du système nerveux central sans causer d’altération de la perception ou de la cognition.

L’avantage des e-liquides au CBD

Le CBD se présente sous différentes formes : huiles, cristaux, baumes et même e-liquides. Les e-liquides sont largement utilisés par ceux qui souhaitent bénéficier des effets apaisants du CBD sans avoir à consommer des substances psychoactives telles que le THC. La méthode d’inhalation utilisée avec les e-cigarettes permet au CBD de passer rapidement dans la circulation sanguine, optimisant ainsi son efficacité.

Le cadre légal en France

Alors que divers pays adaptent leur législation pour tenir compte du potentiel thérapeutique du CBD, il est essentiel de connaître la législation française sur cette substance.

La réglementation du chanvre et du cannabis

En France, le plant qui pousse naturellement et contient une grande quantité de THC est considéré comme étant du cannabis, tandis que celui dont la concentration en THC est très faible est appelé chanvre. Le gouvernement français autorise la culture du chanvre à des fins industrielles et commerciales tant qu’il ne dépasse pas 0,2 % de THC.

Cela signifie que toute production ou utilisation de cannabis contenant plus de 0,2 % de THC est illégale en France, tandis que l’utilisation du chanvre restreint est parfaitement conforme à la loi. Cependant, cela n’évalue pas directement si fumer du CBD est légal ou non.

Le CBD : entre tolérance et interdiction

Malgré le fait que le CBD lui-même n’est pas classifié comme une substance contrôlée, la législation française encadre strictement sa production et sa vente. En juin 2018, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a indiqué que seuls certains produits dérivés du chanvre sans THC sont autorisés, parmi lesquels figurent les semences et les fibres, mais pas les fleurs.

De plus, il est précisé que la vente de produits contenant du CBD est tolérée si et seulement si leur taux de THC respecte le seuil légal fixé à 0,2 %. Attention cependant, cette limite concerne strictement le produit fini. En effet, en août 2020, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a rendu un verdict qui stipule que la France ne peut restreindre la circulation des produits à base de CBD au sein de l’UE, tant que le produit respecte ce seuil.

La consommation de CBD : quelles méthodes privilégier ?

Toutefois, cela ne signifie pas que fumer des fleurs de CBD est légal en France. En réalité, fumer du CBD reste une zone grise de la législation française puisqu’il n’y a pas d’autorisation explicite pour sa consommation à titre récréatif ou thérapeutique sous cette forme.

Néanmoins, il existe plusieurs autres moyens d’intégrer du CBD dans son quotidien sans risquer de transgresser la loi :

  • La douane classique et les e-cigarettes pour vaporiser des e-liquides au CBD avec moins de 0,2 % de THC
  • L’usage topique de crèmes et baumes infusés de CBD
  • L’ingestion d’huiles et de compléments alimentaires au CBD

Ces options peuvent offrir certains avantages, tels qu’une consommation contrôlée et une meilleure biodisponibilité du CBD.

En résumé : est-il légal de fumer du CBD en France ?

La législation française concernant le CBD est complexe et parfois ambigüe. Les produits à base de CBD sont autorisés s’ils respectent un taux de THC inférieur à 0,2 % et ne proviennent pas de la fleur de chanvre. Toutefois, cela n’implique pas explicitement que fumer des fleurs de CBD soit légal. Ainsi, il est préférable de privilégier d’autres modes de consommation pour profiter des bienfaits du CBD en toute légalité.

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
Pinterest

D'autres news qui peuvent vous plaire